Comment empêcher une personne qui a bu de prendre le volant ?

Accueil > Articles > Comment empêcher une personne qui a bu de prendre le volant ?

comment empêcher une personne qui a bu de conduire ?

L’alcool est devenu la première cause de mortalité sur les routes de France. Avec un tiers des accidents mortels du à la conduite en état d'ivresse (50% la nuit), cette cause est passée devant les excès de vitesses. Vous trouverez ci dessous quelques astuces qui pourront vous être utiles en soirées pour empêcher une personne qui a trop bu de prendre le volant.

Cacher ses clés

Pour éviter tout risque, l’astuce la plus simple est de cacher les clés de la voiture de la personne en état d'ivresse. En mettant ses clés dans un lieu sûr, vous n'aurez même pas besoin de la dissuader de prendre le volant. Il pourra par exemple se reposer sur place et retrouvera ses clés le lendemain. Vous pouvez également mettre toutes les clés dans un lieu sûr et rendre les clés uniquement à ceux qui peuvent conduire.

Miser sur la corde sensible

Montrez à la personne concernée que vous vous inquiétez réellement pour lui et que vous tenez à lui. Pour ce faire, vous pouvez lui demander comment vous feriez pour annoncer à ses proches qu’il a eu un accident sur la route et que vous l’avez laissé conduire en état d’ivresse. Montre-lui que vous vous sentiriez responsable s'il lui arrivait quelques choses. De cette manière, il se sentira coupable et pourra renoncer à prendre le volant.

Demander de l’aide aux invités

Dans le cas où vous sentez que vos arguments ne le convainquent pas, demander de l’aide à vos invités. L’union fait la force. Ainsi, grâce à l’aide des invités qui auront peut-être de bonnes idées, des arguments qui le toucheront, vous allez lui faire comprendre que vous avez raison, il finira certainement par baisser les bras et ne prendra pas le volant.

Le défi

Le concept consiste à mettre la personne qui a trop bu au défi en réalisant quelques tests. Les gages seront clairs, si la personne réussit les défis, il pourra conduire, dans le cas contraire il sera contraint de rester chez vous. Il existe de nombreux tests vous permettant de savoir si la personne est en état de conduire ou non, notamment le test du stylo. Cela consiste à placer un stylo à 30 cm et à le déplacer de gauche à droite, s’il n’arrive pas à suivre les mouvements du stylo avec les yeux et sans tourner la tête, il ne conduira pas.

Raccompagnez la personne

Pour être sûr que la personne soit arrivée saine et sauve à son domicile, raccompagné la en voiture. En effet, au lieu de vous demander si elle est bien arrivée chez elle après lui avoir pris un taxi, prenez la peine de la raccompagner ou désignez une autre personne pour la raccompagner chez elle. La personne qui la raccompagne doit bien sûr être en état de conduire.

L’éthylotest

Ayez chez vous quelques éthylotests qui vous permettront de contrôler les personnes vous semblant avoir trop bu. Vous regardez ensemble le résultat, dans le cas où la personne n’est pas dans l’état de conduire vous pourrez l'héberger. D’ailleurs, les résultats de ce test ne pourront pas être contestés, la personne devrait se plier facilement à votre décision et ne prendra pas le volant.