Une question sur les premiers secours à l’épreuve pratique du permis.

Accueil > Articles > Une question sur les premiers secours à l’épreuve pratique du permis.

les gestes de premiers secours au permis de conduire.

À compter du 1er janvier 2018, les personnes qui passeront l’épreuve pratique du permis de conduire auront droit à une petite nouveauté. L’arrêté du 6 octobre 2017 prévoit que pendant l’exercice de conduite, les candidats se verront poser une question sur les notions élémentaires de premiers secours. Le but poursuivi via cette mesure est de former les futurs automobilistes à la maîtrise des gestes qui sauvent.

Quelques précisions

Si pour le moment, toutes les précisions relatives à l’introduction de cette nouvelle règle n’ont pas encore été publiées, l’on sait néanmoins qu’un point sera attribué à tous les candidats qui répondront bien à ladite question. De même, tout semble indiquer que cette modification de l’épreuve du permis de conduire n’aura pas d’incidence sur le coût qui est déjà plutôt élevé, vu qu’il tourne actuellement autour des 1 500 €.

250 à 300 vies sauvées par an

Selon les estimations, cette nouvelle mesure pourrait permettre de sauver entre 250 et 300 vies chaque année en France. Il a notamment été démontré que si les gestes de premiers secours étaient maîtrisés et prodigués avant l’arrivée des équipes médicales, le nombre de décès de victimes d’accidents de la route diminuerait de façon considérable.

La France en retard sur ce sujet

Si en France, cela constitue une première, ce n’est plus le cas dans plusieurs pays du monde, notamment en Allemagne, dans les pays scandinaves et au Canada. Dans ces nations, 80% des populations sont formées aux réflexes d’urgence, pendant que sur le territoire français, moins d’un tiers des citoyens l’est. Ces chiffres sont corroborés par une enquête de la Croix-Rouge, qui a révélé que la majorité des citoyens français ne savent pas quoi faire lorsqu’ils sont victimes ou témoins d’un accident. Cela est pour le moins alarmant car jusqu’ici, des dizaines de personnes, qui pourraient être sauvées par quelques gestes utiles, continuent de perdre la vie ou de subir des dommages irréversibles. Pour l’illustration, les pompiers prennent environ 15 minutes à arriver lorsqu’ils sont appelés pour une urgence, or en 3 ou 4 minutes, une personne victime d’un arrêt cardiaque peut, même si elle est sauvée par la suite, subir de graves dommages cérébraux. Cela ne fait que confirmer qu’il est bel et bien nécessaire de prendre des mesures en vue de sensibiliser et former les Français à sauver des vies.

Les changements sur l’examen pratique du permis de conduire

Pendant l’épreuve pratique, le candidat devra arrêter la voiture et répondre à 3 questions orales qui lui seront posées par l’observateur. C’est au cours de cet arrêt que la nouvelle question sera posée. L’examinateur demandera au candidat de vérifier un élément technique à l’extérieur ou à l’intérieur de la voiture. Après cela, il lui faudra correctement répondre à une question relative à la sécurité routière, puis à une autre sur les notions élémentaires de premiers secours. Cela lui permettra d’obtenir 3 points sur les 20 qu’il faut pour recevoir le permis.

Une France désormais plus sûre

Il n’est pas hasardeux d’affirmer que cette nouvelle mesure permettra de rehausser un tant soit peu le niveau de sécurité sur les routes. Les notions élémentaires de premiers secours ne sont pas uniquement destinées à aider d’autres personnes, l’on peut les utiliser pour soi-même (dans certains cas bien sûr). Cela implique que bientôt, seront au volant sur les routes françaises des gens capables de prodiguer les premiers gestes pour sauver des vies avant l’arrivée des secours. Tout laisse donc présager un avenir un peu plus radieux sur les routes, même s’il faudra attendre quelque temps pour voir comment les choses se dérouleront concrètement.

Pour aller plus loin