Baisse historique de la mortalité routière en février 2012 (-25,3%).

Accueil > Articles > Baisse historique de la mortalité routière en février 2012 (-25,3%).

Avec 201 personnes tuées sur les routes de France en février 2012 contre 269 en février 2011, le mois de février enregistre une baisse de la mortalité routière de 25.3 % par rapport au même mois de l'année précédente :

Sur les deux premiers mois de l'année, la baisse est de 15.9 % et sur 12 mois glissants (de mars 2011 à février 2012), la mortalité routière est également la plus faible jamais enregistrée, avec 3 876 personnes tuées. Ces chiffres confirment l'amélioration qui a débuté en juillet 2011. Rappelons que l'objectif du gouvernement est de passer sous la barre des 3 000 morts en 2012.

Baisse de la mortalité routière : une campagne pour les hommes.

Tant qu'il y aura des hommes.

De nouvelles actions sont constamment mises en place afin d'éviter le relâchement en matière de sécurité routière. La dernière campagne de sensibilisation est plutôt sexiste car elle s'adresse essentiellement aux hommes, qui représentent 75 % des morts sur les routes de France contre 25 % pour les femmes. Appuyée par de nombreuses personnalités féminines, cette campagne voudrait sauver les hommes. On y trouve le soutien entre autres de Zabou Breitman, Mireille Dumas, Eliette Abécassis, Valérie Expert, Axel Laffont, Flavie Flament.

Éthylotest obligatoire dans les véhicules à partir du 1er juillet 2012.

Annoncée par le président de la République il y a quelques mois, la présence d’un éthylotest sera obligatoire dans tous les véhicules à partir du 1er juillet 2012. Cet éthylotest devra être non usagé et disponible immédiatement. Il vaudra donc mieux en avoir plusieurs afin d’une part d’être en mesure d’en présenter un non usagé en cas de contrôle et d’autre part de pouvoir en utiliser un en cas de besoin. L'idéal étant de s'abstenir de prendre le volant après avoir consommé de l'alcool, même si le taux reste acceptable au niveau de la législation (0,25 milligrammes par litre).

La date de péremption de l'éthylotest ne devra pas être dépassée et ce dernier devra être revêtu d’une marque de certification ou d’un marquage du fabricant déclarant sa conformité. À partir du 1er novembre 2012, la non possession dans son véhicule d'un éthylotest aux normes et non usagé sera passible d'une amende de 11 euros.