Analyse de l'accidentalité routière en 2009.

Accueil > Articles > Analyse de l'accidentalité routière en 2009.

Au niveau de la sécurité routière, on peut dire que 2009 a été une année très encourageante. En affichant des chiffres en net recul par rapport à l’année 2008, le gouvernement peut se satisfaire de sa politique qui commence à porter ses fruits. Retour sur les chiffres en détails.

Le nombre de morts sur les routes.

Selon le dernier communiqué de la sécurité routière, revenant sur le nombre d’accidents survenus durant l’année 2009, les chiffres indiquent une très légère baisse de la mortalité sur les routes de France. Avec 13 personnes de moins tuées dans l’année, par rapport à 2008, ceci revient peut-être à une faible diminution (de l’ordre des -0.3 %), mais ce qui est vraiment à prendre en compte, c’est que l’année 2009 devient de fait la huitième année consécutive de baisse de la mortalité routière. Avec 4 262 personnes ayant perdu la vie sur la route (contre 4 275 en 2008), le courbe continue sa décroissance, et inaugure de bonnes choses pour les prochaines années.

Les accidents de la route en 2009.

De plus, le mois de décembre en lui-même a été particulièrement prometteur. En ne comptant que 295 personnes tuées sur les routes, contre 362 en décembre 2008, c’est cette fois une baisse de 18.5 % qui est à prendre en compte et 67 victimes de moins. Ce mois de décembre 2009 vient aussi s’inscrire comme le dernier mois de l’année le moins meurtrier sur l’ensemble de cette dernière décennie. Ces chiffres seront à coup sûr des moteurs pour le gouvernement, qui intensifiera probablement ses contrôles sur la sécurité routière, pour confirmer ces baisses au cours de cette année 2010.

Le nombre de blessés sur les routes.

Selon ce même communiqué, la sécurité routière peut aussi se vanter de baisses importantes dans le nombre de personnes blessées et hospitalisées suite à des accidents graves. Ainsi, le nombre d’accidents corporels à diminué de 8 % (pour un total de 68 512 accidents), celui des personnes blessées a baissé de 10.5 % (pour un total de 83 911 personnes), et celui des personnes hospitalisées a été réduit de 12.8 % (pour un total de 30 490 personnes).

À l'instar du nombre de morts, le mois de décembre 2009 montre aussi une importante baisse du nombre d’accidents graves par rapport à l’année 2008. Au niveau du nombre d’accidents corporels, il s’en est produit 4 687 contre 6 012 au mois de décembre 2008, soit une diminution de 22 %. Le nombre de personnes blessées est aussi en forte régression, avec 5 577 contre 7 450 en décembre 2008, soit -25.1 %. Enfin, au niveau des personnes hospitalisées, la même décroissance est présente, avec 2012 personnes en décembre 2009 contre 2 630 en décembre 2008, soit 20.1 % de moins.

Ces chiffres prometteurs indiquent une possible implantation durable de la diminution des accidents graves sur les routes de France, et une nouvelle fois, une inspiration pour le gouvernement à renforcer ses mesures en matière de sécurité routière, pour rendre la route toujours plus sûre.