Automoto : une série sur la sécurité routière.

Accueil > Articles > Automoto : une série sur la sécurité routière.

Depuis le 4 septembre, et jusqu’au 18 décembre, TF1 diffuse tous les samedis soir, à 20h40, de petits programmes courts, d’à peine une minute, dans une émission spéciale appelé « Automoto spécial sécurité ». Ces épisodes, que nous avons déjà mentionné dans notre article intitulé « La sécurité routière à la télévision. Une minute par jour. » ont été créés dans le cadre d’une nouvelle campagne de sensibilisation à la sécurité routière.

Adoptant une approche simple et pédagogique, ces programmes ont pour ambition d’expliquer aux téléspectateurs, qui vivent au quotidien les dangers de la route, soit en tant qu’automobiliste, motard, cycliste ou piéton, que la plupart de ces risques peuvent être évités en ayant un comportement responsable. En condensant l’information et en allant à l’essentiel, cette minute de sensibilisation se veut facile à mémoriser et à retenir.

« Automoto spécial sécurité » abordera plusieurs thèmes chers à la sécurité routière, dont voici les résumés.

1. Mettre fin aux comportements à risque chez les jeunes.

Les 18/24 ans sont la tranche de la population qui court le plus de danger sur les routes, notamment la nuit et les week-ends. Enivré par la fête et les sorties, la consommation d’alcool et de drogue est souvent décuplée, et cela multiplie d’autant plus les risques. En une minute, le programme montrera à quel point les réflexes s’en trouvent diminués, et que sans une parfaite vigilance, le danger est présent partout.

2. Faire prendre conscience de l’importance de la ceinture de sécurité à l’arrière.

Si pour les passagers avant, le port de la ceinture de sécurité est presque devenu un réflexe, ce n’est pas le cas pour les passagers arrière. Pourtant, en cas d’accident, ne pas avoir sa ceinture à l’arrière est tout aussi dangereux, peut-être même plus. L'épisode, en s’appuyant sur des essais en laboratoire, montrera que la ceinture de sécurité est indispensable partout dans la voiture.

3. Parler des dangers du débridage des cyclomoteurs.

Véritable tradition dernièrement, surtout chez les jeunes, le débridage des deux-roues motorisés, pour augmenter la puissance du moteur, n’est pourtant pas sans risque. Le programme s’attardera sur les conséquences dangereuses que ce genre d’action peut avoir, surtout sur la voie publique.

4. Faire respecter les distances de sécurité.

Trop souvent considérées comme inutiles, ou minimisées, les distances de sécurité sont pourtant vitales pour échapper à toute collision en cas de freinage brutal : les réflexes d’une personne ne servent à rien dans ces situations. Avec plusieurs croquis animés, le programme se chargera de montrer pourquoi il faut à tout prix les respecter, et surtout, aidera à reconnaitre les repères pour toujours garder les bonnes distances.

5. Prendre conscience des risques du trajet quotidien.

Le petit trajet quotidien, celui pour aller au travail, pour aller l’école, est tellement connu par cœur qu’il est supposé ne plus présenter aucun risque. Or, et le programme qui lui est consacré en parlera, c’est justement cette habitude qui entraine une baisse de la vigilance, un plus grand nombre d’imprudences, et donc de dangers potentiels.

6. Se protéger en deux-roues motorisé.

Sans carrosserie ni véritable habitacle, la circulation en deux-roues motorisés présente bien plus de dangers. L'épisode reviendra donc sur les équipements nécessaires qui permettent de mieux se protéger (comme les casques homologués, les blousons renforcées, les tissus épais, etc.).

7. Faire attention à l’angle mort.

Les angles morts, ces zones qui échappent à la visibilité du conducteur, sont à l’origine de nombreux accidents chaque année. Le programme indiquera les gestes simples à adopter pour contrôler ces espaces de « non-visibilité » et ainsi éviter de mettre en danger les autres usagers de la route.

8. Faire respecter les limitations de vitesse.

Plus que le chiffre indiqué sur les panneaux, la vitesse du véhicule doit aussi dépendre de l’environnement routier et s’adapter aux circonstances de la conduite. Le programme exposera rapidement les différents facteurs à prendre en compte (comme le trafic, la météo, ou l’état de la chaussée) pour savoir déterminer la vitesse la plus sûre.

9. Reconnaître les signes de fatigue.

Comme l’alcool, la fatigue est responsable de nombreux accidents. L'épisode reviendra sur les différents symptômes ressentis lors d’une grande fatigue (raideur dans la nuque, picotement dans les yeux), et les remèdes pour éviter les dangers (au moins une pause toutes les deux heures).

10. Faire attention aux piétons.

Les enfants et les personnes âgées font partie des tranches de population piétonne les plus exposées aux dangers. Le programme parlera des gestes à adopter pour vivre la rue de façon plus sûre.

11. Apprendre aux deux-roues motorisés à être plus visibles.

Dans deux tiers des accidents impliquant des deux-roues motorisés, les automobilistes affirment ne pas les avoir vus : à cause de leur trajectoire différente, ils se retrouvent souvent dans les angles morts. Le programme donnera donc quelques conseils aux motards pour mieux signaler leur présence et être plus vigilants.

12. Bannir le téléphone au volant.

Les risques d’avoir un accident quand on téléphone au volant sont multipliés par 5. Le programme expliquera pourquoi le conducteur au téléphone n’est plus aussi attentionné et vigilant, et qu’il n’arrive donc plus à gérer les imprévus de la route.

13. Toujours s’assurer de sa bonne vue.

La conduite repose à 90% sur la vue : il est donc primordial de ne pas avoir de troubles de la vision. Pourtant, de nombreux conducteurs en souffrent, et parfois sans même le savoir. Cet épisode insistera donc sur les nécessités de faire contrôler sa vue régulièrement, d’autant plus qu’avec une vitesse qui augmente, le champ de vision diminue.