Le vélo et la sécurité routière.

Accueil > Articles > Le vélo et la sécurité routière.

Rien de plus agréable que de rouler en vélo. Qu’il s’agisse d’une balade pour le plaisir ou d’un déplacement de nécessité (pour se rendre au travail ou à l’université), c’est une pratique de plus en plus répandue en France. Cependant, les cyclistes ne sont pas épargnés des nombreux dangers de la route. Il faut donc qu’ils soient bien équipés, toujours prudents et doivent disposer d’un vélo régulièrement entretenu.

L’accidentalité des cyclistes : un bilan inquiétant

Les dangers de la route sont nombreux et le vélo fait de plus en plus d'accidents mortels. En effet, selon un bilan de la sécurité routière publié par le ministère de l'intérieur, 147 cyclistes sont décédés dans des accidents de la route en 2013 et des milliers ont été blessés. En 2014, la mortalité à vélo a augmenté de 8,2 % avec 159 tués, mais même si 85 % des accidents ont lieu en ville, contrairement à ce que l'on pourrait croire 54 % des tués le sont en pleine campagne.

Plusieurs facteurs sont à la source de ces statistiques inquiétantes. Il s’agit souvent du non-respect de la signalisation (circuler en sens interdit, ne pas s’arrêter à un feu rouge ou à un stop …), de l’insuffisance de l’éclairage, d’une visibilité réduite des cyclistes, ou encore du non-respect des distances de sécurité. Les blessures des cyclistes accidentés concernent souvent des fractures, des abrasions cutanées, des plaies ou des contusions mineures. Les décès, quant à eux, sont généralement attribuables à des lésions cérébrales.

Bien s’équiper pour plus de sécurité :

Les éléments de sécurité obligatoire sur un vélo.

Pédaler en toute sécurité passe nécessairement par la connaissance et le respect d’un certain nombre de règles routières. A ce titre, le vélo doit être équipé des éléments obligatoires suivants :

Les cyclistes, étant vulnérables, doivent impérativement porter un casque adapté à leurs tailles, bien attaché sous le menton. Par ailleurs, pour garantir leur visibilité par les conducteurs, surtout la nuit, le port d’un gilet rétro-réfléchissant paraît incontournable. Notons que ce dernier est obligatoire, aussi bien pour le cycliste que pour son passager, circulant la nuit hors agglomération et même lorsque la visibilité est réduite. Les gants, les coudières et les genouillères sont également vivement conseillés pour se protéger en cas de chute.

Les 4 règles d'or de la sécurité à vélo (Extrait la quotidienne) :

Éviter les accidents : conseils supplémentaires

Plusieurs règles d’or sont à prendre en considération pour garantir la sécurité routière des cyclistes. Ces derniers doivent rester concentrés sur la circulation, garder leur équilibre et bien regarder à gauche et à droite avant de tourner. Un rétroviseur peut s’avérer utile à ce titre. Il convient également de vérifier l’état de gonflage et d’usure des pneus pour éviter les risques de crevaison, tester les freins et les pédales pour ne pas tomber dans des problèmes de freinage et de chaînes qui déraillent.

Les cyclistes devraient toujours penser à augmenter leurs distances de sécurité et être très prudents lorsqu’un véhicule souhaite les doubler. Éviter de brancher les écouteurs en pédalant, pour pouvoir entendre les avertissements éventuels des conducteurs, est un point à ne pas négliger.

Comment circuler à vélo en ville en toute sécurité (PreventionRoutiere75) ?

Pédaler, c’est économique, écologique et surtout bon pour la santé. Toutefois, vu le nombre d’accidents, respecter le code de la route en vélo est indispensable pour garantir sa sécurité routière.