Comprendre la route, C’est Pas Sorcier.

Accueil > Articles > Comprendre la route, C’est Pas Sorcier.

Depuis le 30 août, et jusqu’au 30 octobre, France Télévisions diffuse, chaque jour, de petits programmes courts, qui ne dure qu’une minute, dans une émission spéciale appelé « Comprendre la route, C’est pas sorcier ». Ces programmes, dont nous avons brièvement parlé dans notre article intitulé « La sécurité routière à la télévision. Une minute par jour » ont été créés dans le cadre d’une nouvelle campagne de sensibilisation à la sécurité routière, dont France Télévisions est logiquement le porte-drapeau de part sa position de service public.

Adoptant une approche ludique et pédagogique, ces programmes sont présentés par Fred et Jamy, qui fort de leur succès pour expliquer de manière simple des phénomènes scientifiques compliqués, se chargent cette fois de sensibiliser le téléspectateur, qu’il soit automobiliste, motard, cycliste ou piéton, aux dangers de la route. Les informations sont volontairement présentées sous forme de maquette, avec des démonstrations concrètes, pour faciliter leur mémorisation. Le but ultime étant de pousser à avoir un comportement plus responsable sur la route.

« Comprendre la route, C’est pas sorcier. », c’est 32 programmes différents diffusés sur 4 des chaines du groupe (France 2, France 3, France 4, France 5). Les diffusions et les rediffusions aborderont les thèmes suivants, dont voici les résumés.

1 - L’élimination de l’alcool.

Avec différents croquis, Jamy explique comment le corps élimine progressivement l’alcool, mais surtout le temps nécessaire au processus. Si ça dépend en grande partie du poids, du sexe et de l’âge de l’individu, on retient en général le chiffre de 0.15g d’alcool/par litre de sang éliminé toutes les heures.

2 - Le respect des panneaux à 30 km/h.

En utilisant de petites voitures, Jamy démontre que même à 30 km/h, le respect de la vitesse est important pour éviter tout danger. En effet, même si la vitesse parait peu élevée, il montre avec des calculs qu’une voiture à 30 km/h met 15 mètres de moins pour s’arrêter qu’une voiture lancée à 50 km/h.

3 - L’équipement nécessaire pour les deux-roues.

Sans habitacle pour se protéger, les utilisateurs de deux-roues doivent s’équiper de manière bien particulière pour être en sécurité. Casques, gants, blousons, Jamy reprend tous les équipements et toutes les matières qui protègent le mieux en cas de chute ou d’accident.

4 - La prise des virages.

Souvent dangereux quand pris trop vite, Jamy explique à l’aide de flèches de couleurs la force centrifuge qui agit sur une voiture quand on prend un virage. Celle-ci peut conduire à une sortie de route quand on tourne et que la vitesse est trop élevée, donc mieux vaut ralentir avant.

5 - La fatigue au volant et les pauses nécessaires.

Conduire, c’est être constamment concentré. Ce comportement peu naturel conduit très vite à une fatigue du cerveau, et à une baisse de la vigilance. Fred et Jamy expliquent que, fatigué, les temps de réactions doublent. Ils donnent les moyens de reconnaitre les symptômes de la fatigue (raideur dans la nuque, picotement dans les yeux) et la méthode pour combattre cette fatigue : une pause de 15 minutes toutes les 2h.

6 - Le port de la ceinture de sécurité.

Indispensable au sein de la voiture, la ceinture de sécurité protège tous les occupants, et surtout les jeunes enfants. Jamy démontre qu’à 50 km/h, la puissance du choc équivaut à une chute d’un 4e étage. Il ne faut donc jamais oublier de s’attacher, y compris pendant les petits trajets quotidiens.

7 - L’alcool et le comportement sur la route.

Responsable de la plupart des accidents, l’alcool à de nombreux effets sur le corps qui altèrent la façon de conduire. Fred et Jamy décrivent les maux (baisse de la vigilance, augmentation du temps de réaction, imprécision des gestes) et précisent que c’est à partir de 0.5g d’alcool/litre de sang que le conducteur ne se maitrise plus totalement.

8 - La vitesse et la vision.

Plus la voiture roule à grande vitesse, plus le champ de vision se rétrécit. A l’aide d’un schéma, Jamy prouve l’existence d’une loi physique qui entraine le conducteur, quand il roule vite, à concentrer son regard au centre car la vision sur les côtés est floue. Il est donc primordial de respecter les limitations de vitesse pour pouvoir prévenir tout danger.

9 - Le système de protection des casques.

Pour toute personne roulant en deux-roues, le casque peut sauver la vie. Grâce à une petite cinématique, Fred et Jamy montre comment un casque réussit à protéger le crâne et le cerveau de celui ou celle qui le porte, et surtout, pourquoi il est si important : la vitesse provoque des chocs très violents, et le casque doit donc être à la fois bien attaché, mais aussi à la bonne taille.

10 - Les défauts d’un pneu sous-gonflé.

La sécurité sur la route passe aussi par des pneus proprement gonflés. A l’aide d’un schéma, Jamy explique à quoi ressemble un pneu quand il est sous-gonflé (affaissement sur les côtés et creux au centre) et ce que ça provoque : moins de surface avec la route, moins d’adhérence, plus de risques de sorties de route, et échauffement jusqu’à éclatement.

11 - Le fonctionnement des passages à niveau.

Sur la route, il est récurrent de croiser des chemins de fer et des passages à niveau. Fred décrit son fonctionnement : 1 km avant l’arrivée du train, celui-ci déclenche un mécanisme qui baisse les barrières ou fait retentir un signal sonore. Et bien que désagréable, il rappelle que l’attente de l’automobiliste ne dépasse jamais 1 minute.

12 - Les limites du kit mains-libres.

Bien qu’il soit autorisé à l’intérieur de la voiture, contrairement à la tenue en main du téléphone, en cas d’accident, la responsabilité du conducteur peut être engagée s’il est prouvé qu’il a été distrait. Jamy rappelle que plus la conversation au téléphone dure, plus la distraction augmente, et donc plus les réactions tardives peuvent s’avérer dangereuses.

13 - L’alcool et la vision.

Enivré par l’alcool, le corps ne réagit plus de la même façon, et notamment les yeux. Jamy montre comment les pupilles sont affectées par l’alcool, et pourquoi à cause d’un fonctionnement au ralenti de leur ouverture et de leur fermeture, les conducteurs alcoolisés sont plus facilement éblouis.

14 - Le chargement d’un véhicule.

Bien arrimer le chargement du véhicule est très important. A travers une série de schéma, Jamy explique que mal répartie sur le toit, une trop grosse charge peut déséquilibrer le véhicule et provoquer une perte de contrôle. Il faut donc respecter les limites imposées par le modèle du véhicule, et vérifier plusieurs fois son chargement.

15 - L’adhérence des pneus.

Conçu pour faire ressortir l’eau vers l’extérieur, les pneus peuvent perdre de leur adhérence quand on ne leur laisse pas le temps d’effectuer cette tâche. Fred et Jamy montre comment, par temps de pluie, une pellicule d’eau peut se former sous le pneu et faire déraper la voiture. Adapter sa vitesse par temps de pluie est donc indispensable pour une conduite en toute sécurité.

16 - Le faux gain de temps grâce à la vitesse.

Bien souvent, les automobilistes ont l’impression de gagner beaucoup de temps en roulant au dessus des limitations de vitesse. Grâce à des calculs simples, Fred et Jamy prouve que ce n’est pas le cas : sur 10 kilomètres, par exemple, en roulant à 60km/h au lieu de 50km/h, le gain de temps ne sera que de 2 minutes.

17 - Le débridage des deux-roues.

Effet de mode ou tradition qui s’inscrit dans la longueur, le débridage des cyclomoteurs présente des risques. Jamy explique comment le débridage agit sur le moteur, et pourquoi il peut être dangereux de rouler à une vitesse inadaptée au deux-roues motorisé fraichement débridé.

18 - Le cannabis et la conduite.

Tout comme l’alcool, les effets du cannabis sur l’organisme sont bien présents. Jamy expose rapidement les différents troubles : mauvaise gestion des mouvements, manque de rapidité et sens altérées. A cause de tout ça, la vigilance diminue et le danger augmente.

19 - La visibilité des deux-roues motorisés.

Dans de nombreux accidents impliquant des deux-roues motorisés, les automobilistes assurent ne pas les avoir vus. Fred et Jamy s’interroge donc sur ce qui rend ces deux-roues plus invisibles sur la route : du fait de leur trajectoire différente, ils se retrouvent souvent dans les angles morts.

20 - Le fonctionnement de l’éthylotest.

Il est l’un des moyens les plus sûrs pour vérifier la présence d’alcool dans le sang. Jamy montre son fonctionnement : une fois l’alcool passé dans le sang, il est obligatoirement présent dans l’air que nous soufflons, d’où la technique utilisée par l’éthylotest. Composé de petits cristaux, ceux-ci virent du jaune au vert en présence d’alcool.

21 - Les SMS au volant.

Avec la croissance constante de l’envoi de SMS, écrire un message au volant est aussi devenu un vrai danger. Fred et Jamy rappellent que même si ce n’est que 3 secondes, détourner son regard de la route quand on roule à 90 km/h, par exemple, c’est quand même parcourir 75 mètres sans voir les dangers qui pourraient survenir.

22 - L’utilité de phares bien réglés.

La nuit, ou quand il y a un manque de luminosité, les phares aident l’automobiliste en projetant de la lumière à plus ou moins 40 mètres devant le véhicule. Fred et Jamy explique qu’il est important de toujours conserver cette distance, histoire de suffisamment voir la route sans gêner les autres automobilistes, qu’ils soient devant ou qu’ils passent en sens inverse.

23 - Le calcul des distances de freinage.

Véritable formule mathématique, concernant l’énergie cinétique, Jamy s’emploie à montrer de manière simple pourquoi plus le véhicule en mouvement est rapide, plus sa vitesse de freinage sera longue.

24 - Les médicaments et la conduite.

Peu de gens y font attention, mais les boîtes de médicaments ont toutes des pictogrammes qui indiquent les effets sur la conduite. Jamy les rappelle un par un : risque de somnolence, d’endormissement, mais aussi diminution des réflexes et mouvements moins vifs.

25 - La lutte contre la somnolence.

Après l’alcool, la fatigue reste un des plus grands dangers de la route. Que ce soit par manque de sommeil ou à la fin d’une longue journée, la somnolence peut entraîner de nombreux accidents. Fred et Jamy rappellent donc les signes de cette fatigue (bâillements, paupières lourdes), et conseillent de ne pas hésiter à faire une sieste : une petite demie heure suffit à redonner de l’énergie.

26 - La bande d’arrêt d’urgence.

Véritable danger, le temps de survie sur une bande d’arrêt d’urgence est limité. Les camions, se suivant souvent les uns les autres, n’auront peut-être pas tous le temps de se déporter. Fred et Jamy expliquent donc qu’en cas d’arrêt sur la bande d’arrêt d’urgence, il faut à tout prix ne pas rester dans son véhicule, allumer ses feux de détresse, enfiler un gilet jaune réfléchissant et se mettre en sécurité derrière la glissière.

27 - Le contrôle de la vision.

Conduire, c’est se servir à 90% de sa vision : celle-ci doit donc être parfaite. Comme le rappelle Jamy, une myopie peut se développer jusqu’à la trentaine, et entraine une mauvaise distinction des détails et des dangers potentiels. Il faut donc faire contrôler sa vue régulièrement.

28 - Le calcul des distances de sécurité.

Indispensable pour réagir à temps en cas de freinage brusque, les distances de sécurité ne sont pas si difficiles que ça à calculer. Fred et Jamy explique que sur les autoroutes, par exemple, il suffit de laisser deux bandes blanches entre son véhicule et celui de devant. Cette distance correspond à 2 secondes, temps nécessaire en cas de danger pour que le cerveau prenne conscience des informations et demande au corps de réagir.

29 - La sécurité des jeunes piétons.

Les temps de discernement des enfants ne sont pas les mêmes que chez les adultes. Jamy explique qu’un enfant met 4 secondes à analyser une situation dans la rue, tandis qu’un adulte ne met qu’un quart de seconde. Il est donc important de les protéger, car même en ayant la notion de risque, ils mettent plus de temps à comprendre.

30 - Le rangement dans la voiture.

Le sujet peut faire sourire, mais avoir un habitacle bien rangé est très important. Fred nous montre qu’en plus de faciliter la visibilité du conducteur, avoir une plage arrière non-encombrée est primordial : un objet à l’origine léger peut devenir très lourd et très violent s’il est projeté en cas de freinage brusque. Les sacs et objets sont donc à ranger dans le coffre.

31 - La visibilité dans les angles morts

A cause des angles morts, les piétons et personnes circulant en deux-roues motorisés sont potentiellement vulnérables : les automobilistes ont parfois du mal à les remarquer. Fred et Jamy explique donc qu’il faut être vigilant, qu’il ne faut pas hésiter à se faire remarquer quand on est motard ou piéton, surtout avec les camions ou les bus.

32 - Les limitations de vitesse.

Pas choisies au hasard, les limitations de vitesse sont définies par l’aspect de la route. Fred et Jamy rappellent que chaque virage, chaque largeur de route à son importance, et c’est pourquoi il ne faut pas rouler trop vite : des risques de perte de contrôle du véhicule sont toujours possibles.